Test de la belle-mère. Non, votre conjoint(e) ne vous en voudra pas!

Le verre de sécurité est conçu pour maximiser la sécurité d’un bâtiment et la sécurité de ses occupants. Il existe cependant de nombreuses variantes de verres de sécurité, chacune étant classée différemment en fonction de ses performances sous pression. Pour déterminer les solutions de verre de sécurité les mieux adaptées à votre projet, il est important de comprendre comment chaque classification de verre de sécurité est testée et désignée. Un test dit de la belle-mère permet de connaitre la résistance d’une structure en verre. Nous allons le découvrir dans cet article. 

Test de la belle-mère garde corps : c’est quoi exactement ? 

Le test de la belle-mère pour garde corps est l’un de ceux qui sont réalisés lors de la construction d’un bâtiment. Dans le cas d’espèce, il s’agit d’un test de résistance d’un garde-corps en verre. Mais comment cela se passe-t-il exactement ? 

questionnement tes belle mère

Lorsque vous décidez de commander un garde-corps en verre par exemple, un sac contenant un sac rempli d’acier sera lancé sur la structure en verre pour tester la résistance. 

Classification EN12600 

Un test de pendule est utilisé pour tester la classification du verre de sécurité EN12600. Il s’agit de la norme du verre de sécurité généralement utilisée dans la construction de fenêtres ou de portes en verre de sécurité. Un poids de 50 kg, enfermé par deux pneus, est balancé sur les panneaux de verre. En fonction de la performance du verre, il est ensuite classé de deux façons différentes.

Le premier test est la hauteur de chute, qui détermine si le verre appartient aux catégories 1, 2 ou 3. Le pendule est lâché vers le verre à 190 mm, 450 mm puis, s’il ne s’est toujours pas brisé, à 1200 mm. Toutefois, si le verre s’est brisé conformément aux directives suivantes, il passe à la classification suivante. 

  • Des fissures apparaissent, mais aucun morceau ne se détache. Une sphère de 76 mm de diamètre ne peut pas passer à travers, même en appliquant une force de 25 N.
  • Si des morceaux se détachent dans les trois premières minutes après l’impact, leur poids combiné n’est pas supérieur à 10 000 mm2 de l’éprouvette originale.
  • Si la désintégration se produit dans les trois premières minutes, les 10 plus grandes particules qui ne présentent pas de fissures ne peuvent peser plus que l’équivalent en masse de 6 500 mm2 de l’ensemble de l’éprouvette. 

La deuxième classification dépend de la façon dont le verre de sécurité se brise une fois qu’il est endommagé. Le type A signifie que de nombreuses fissures sont apparues. Le type B signifie que, malgré l’apparition de nombreuses fissures, le verre reste entier. Le type C signifie que le verre a subi un certain degré de désintégration en petites particules, ce qui est typique du verre de sécurité trempé. 

La classification EN 356 est nécessaire pour classer le verre comme capable de résister à une attaque manuelle

Pour cette classification, le verre de sécurité trempé est frappé par une boule d’acier d’une masse de 4,11 kg pour les classes P1A à P5A. Cette sphère a un diamètre de 100 mm, et les hauteurs de chute varient de 1500 mm pour P1A, à 9000 mm pour P5A. Si le verre de sécurité survit à trois chocs en triangle, il passe au tour suivant. (Pour P5A, elle doit survivre à 3×3 coups en triangle). Elle est ensuite frappée par une hache pour les classes P6B à P8B. Pour P6B, il doit survivre à plus de 30-50 coups, et pour P7B il doit survivre entre 51 et 70. Pour la classe P8B, il doit survivre à plus de 70. 

La classification EN 1063 est nécessaire pour classer le verre comme capable de résister à des attaques à l’arme à feu

La classification EN 1063 consiste à tirer des coups de feu sur les points d’un triangle équilatéral en verre de 100 mm, afin de déterminer si le verre de sécurité est résistant aux balles. Si le verre n’est pas percé par les tirs, la classe souhaitée est attribuée. Les classes disponibles vont de BR1 - S/BR1 - NS à SG2 - S /SG2 - NS, et pour les besoins du test, une seule balle est utilisée.

Le verre de sécurité est ensuite classé en fonction de la distance et du calibre de l’arme, ainsi que de la vitesse et de la masse de la balle. Cependant, il y a une feuille témoin en aluminium derrière le verre. Si celle-ci est endommagée par les tirs, la classification doit comporter le suffixe S pour les éclats. Si elle n’est pas touchée, elle porte le suffixe NS pour no splinters. 

Comment le verre de sécurité peut-il être utilisé ?

Dans de nombreuses pièces d’une maison, les fenêtres et les portes risquent d’être cassées. Si une fenêtre est proche du sol, la probabilité qu’elle soit accidentellement brisée est beaucoup plus élevée. Il en va de même pour des endroits comme la salle de bains. De nombreuses glissades et chutes ont lieu dans la salle de bains, et tomber sur une fenêtre peut entraîner des blessures graves, voire mortelles.

Le verre de sécurité est généralement utilisé dans les pièces de la maison où les fenêtres sont plus susceptibles d’être cassées ou où les gens risquent de tomber dedans. Il existe désormais des lois sur l’utilisation du verre de sécurité dans ces zones afin de prévenir les blessures et les décès. Le verre de sécurité est généralement placé dans les fenêtres situées à moins de 18 pouces du sol ou à moins de 24 pouces d’une porte.

rambarde garde corps musée

Il est également très utilisé dans les salles de bains. Les salles de bains étant sujettes à des accidents domestiques tels que les chutes, une grande partie du verre dans une salle de bains est en verre de sécurité. Cela inclut les douches et les baignoires, ainsi que toutes les fenêtres de la salle de bains. 

Notez qu'il n'y a pas seulement le verre de sécurité qui est confronté à des tests et doit respecter des normes précises. En effet, de nombreux tests sont réalisés sur les autres types de verres afin d'évaluer leurs performances ! De même, en fonction des utilisations, le verre aura plus ou moins de normes à respecter. On peut notamment prendre l'exemple du verre vitrocéramique. Conçu principalement pour les inserts, cheminées et poêles, le verre se doit de résister à de fortes chaleurs et respecter des normes à ce propos. Si vous choisissez un verre un faible qualité ou non adapté, la chaleur peut être à l'origine de fissure et choc sur votre vitrage, et ce n'est pas bon du tout ! Mais quel danger représente une vitre d'insert fissurée ? Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, lisez notre article dédié.

C'est pourquoi nous proposons sur Glassfonster, des vitrages de qualités testés par des experts et fabriqués par des leaders du verre plats ! Vous êtes ainsi que de la qualité de vos produits commandés !

Test belle-mère garde corps , en conclusion 

Nous avons donc pu voir que le test de la belle-mère n'est pas vraiment un test pour énerver votre belle-mère, mais plutôt un test permettant de prouver et certifier la sécurité de votre garde corps. Lorsque vous achetez sur Glassfonster, nous garantissons la sécurité ainsi que la qualité de tous nos gardes corps.