Comment reconnaître un bon double vitrage ?

Reconnaître un bon double vitrage de qualité est important de nos jours. En effet, celui-ci influence directement la luminosité de notre pièce. Cela peut paraître au premier abord assez anodin, toutefois, la lumière du soleil est un facteur important pouvant influencer notre santé, comme le rythme cardiaque, l'humeur, ou encore le cycle de sommeil. 

Une ressource clé dans l'économie d'énergie

Il est possible de prendre des vitrages plus résistants que d'autres, selon l'usage que l'on souhaite en faire. Il est donc important de savoir dans quel but nous aurons besoin d'un type de vitre et pas d'une autre pour reconnaître le bon double vitrage.

Image double vitrage

Dans cet article, nous allons expliquer comment reconnaître un bon double vitrage en parlant des différents types de double vitrages selon leurs usages et leurs avantages. Nous vous conseillerons également comment choisir son vitrage selon son emplacement.

Qu'est-ce qu'un double vitrage ? 

Le double vitrage permet de limiter les déperditions thermiques, autrement dit la perte de chaleur. Mais de quoi s'agit-il exactement ?

Schéma double vitrage

Un double vitrage, c'est un vitrage composé de deux surfaces vitrées, reliées entre elles par un intercalaire, comprenant un isolant. C'est-à-dire soit de l'air, soit du gaz argon.

Il existe aussi le triple vitrage, qui est, comme son nom l'indique, un assemblage de trois surfaces vitrées reliées entre elles par un intercalaire, qui contient également un isolant (Air ou gaz argon).

Le gaz argon, un atout considérable 

Le gaz argon, c'est un gaz neutre, et un isolant plus efficace que l'air puisqu'il a l'avantage d'avoir une faible conductivité thermique. Celle-ci est en effet 1,3 plus faible que l'air.

La conductivité thermique d'un produit, c'est lorsque la chaleur (ou le froid) passe bien à travers celui-ci, ou si à l'inverse le produit est bien isolé.

En bref, plus la conductivité thermique d'un produit sera élevée, plus la chaleur (ou le froid) passera à travers celui-ci. Au contraire, plus la conductivité thermique d'un produit sera faible, plus le produit sera bien isolé.

Panneau température

Donc ici, le gaz argon un isolant beaucoup plus efficace que l'air étant donné que sa conductivité thermique est beaucoup plus faible. Ainsi, cela permet de limiter les pertes de chaleur et d'avoir une température modérée tout au long de l'année. 

Vous ferez également par la même occasion des économies sur vos frais de chauffage, ce qui est un atout considérable permettant de reconnaître un bon double vitrage.

Les types de double vitrage

Un bon double vitrage va dépendre de l'usage que vous souhaitez en faire par la suite, ainsi que de son orientation face au soleil. Pour reconnaître un bon double vitrage, il est essentiel de savoir quels sont les différents types de double vitrage

Puis, selon si vous souhaitez un double vitrage isolant ou un double vitrage de sécurité, vous n'aurez plus qu'à choisir le double vitrage qui vous convient.

Double vitrage faible émissif 

Le double vitrage faible émissif est un assemblage de deux surfaces vitrées, reliées par un intercalaire comprenant un isolant, ici le gaz argon. Pour rappel, c'est un gaz neutre 1,3 fois plus isolant que l'air.

Il est très utile pour avoir un maximum de lumière dans une pièce, ainsi que pour faire des économies d'énergie. Ce type de double vitrage contient une surface vitrée en verre faible émissif, et une autre surface vitrée en verre clair.

Par exemple, vous pouvez retrouver ce type de vitrage. Il s'agit là d'un double vitrage faible émissif 4/20/4 - 28 mm.

Autrement dit, dans l'appellation "4 /20/4 - 28mm" :

  • Le chiffre 4 désigne l'épaisseur de la première surface vitrée en verre faible émissif qui fait 4 mm
  • Le chiffre 20 désigne l'épaisseur de l'intercalaire qui est de 20 mm
  • Le chiffre 4 désigne l'épaisseur de la deuxième surface vitrée en verre clair qui fait 4mm
  • 28 mm correspond donc à l’épaisseur totale de votre double vitrage (4+20+4)

Une bonne luminosité et des économies d'électricité 

Le double vitrage faible émissif 4 / 20 / 4 possède d'excellents facteurs lumineux.

En effet, il dispose de 82 % de transmission lumineuse. Cela signifie que le passage de la lumière est bien transmis à travers le vitrage, que vous disposez donc d'un vitrage vous permettant d'éclairer suffisamment votre pièce. 

Panneau électricité

Ainsi, vous pouvez limiter l'utilisation de lumière artificielle plus aisément et faire d'importantes économies d'électricité.

La réflexion lumineuse extérieure est minime (11 % seulement) tout comme à l'intérieur (12%).  Vous ne serez alors pas gênés par les éclats provenant du soleil.

Une forte résistance thermique

De plus, le double vitrage faible émissif 4 / 20 / 4  a un coefficient Ug très bas, à seulement 1,1 par m². Cela signifie qu'il possède de très bonnes facultés de résistance thermique, car celui-ci est bien isolé. (Pour rappel, plus le coefficient de résistance thermique est bas, plus le vitrage est isolant).

Image maison en hiver neige

En bref, ce type de vitrage est idéal pour une isolation thermique renforcée en hiver au sein de votre maison. 

Veillez à placer le double vitrage faible émissif 4 / 20 / 4 sur une fenêtre qui est à l'ombre. Si votre fenêtre est toujours face au soleil, il est plus efficace d'opter pour un vitrage à contrôle solaire, limitant ainsi la surchauffe.

Double vitrage à contrôle solaire 

Le double vitrage à contrôle solaire est composé de deux surfaces vitrées, reliées entre elles par un intercalaire comprenant un isolant, ici le gaz argon. Pour rappel, c'est un gaz neutre 1,3 fois plus isolant que l'air.

Ce type de double vitrage contient une surface vitrée en verre à contrôle solaire, et une autre surface vitrée en verre clair.

Par exemple, vous pouvez retrouver ce type de vitrage. Il s'agit là d'un double vitrage à contrôle solaire 4/16/4 - 24 mm.

Autrement dit, dans l'appellation "4/16/4 - 24 mm" :

  • Le chiffre 4 désigne l'épaisseur de la première surface vitrée en verre à contrôle solaire qui fait 4 mm
  • Le chiffre 16 désigne l'épaisseur de l'intercalaire qui est de 16 mm
  • Le chiffre 4 désigne l'épaisseur de la deuxième surface vitrée en verre clair de 4mm
  • 24 mm correspond donc à l’épaisseur totale de votre double vitrage (4+16+4)

Moins de surchauffe 

Le double vitrage à contrôle solaire 4/16/4  a un coefficient Ug plus bas que le double vitrage faible émissif 4 /20 / 4, à seulement 1 par m². 

Comme précisé juste avant, cela veut donc dire qu'il possède de très bonnes facultés de résistance thermique, car celui-ci est bien isolé. (Pour rappel, plus le coefficient de résistance thermique est bas, plus le vitrage est isolant)

La transmission énergétique de ce type de vitrage est très limitée. C'est-à-dire qu'elle n'est qu'à 34% contre 60% pour un double vitrage faible émissif 4 / 20 / 4 de 28 mm. Ainsi, cela signifie que seulement une fraction déterminée du rayonnement énergétique du soleil éclaire la pièce, sans pour autant qu'elle soit en surchauffe.

Le double vitrage à contrôle solaire 4 / 16 / 4 de 24 mm possède un facteur solaire g de 0,38. Il est beaucoup plus amoindri que le facteur solaire g du double vitrage faible émissif 4 / 20 / 4 de 28 mm qui est à 0.65. Cela signifie donc que ce type de vitrage limite les surchauffes ainsi qu'une température pouvant être inconfortable.

Icône soleil

En bref, le double vitrage à contrôle solaire permet de repousser une partie de la chaleur émise par le soleil, et ainsi, d'avoir moins chaud en temps de canicule. Ce type de vitrage doit être placé sur une fenêtre qui est positionnée face au soleil afin d'avoir un confort optimal en été.

Double vitrage dépoli 

Le double vitrage dépoli est constitué de deux surfaces vitrées qui sont reliées entre elles par un intercalaire, qui comprend du gaz argon. Comme évoqué précédemment, le gaz argon est 1,3 fois plus isolant que l'air.

Il est idéal pour garantir un maximum d'intimité grâce à un verre opaque. Ce type de vitrage existe aussi bien en faible émissif qu'en contrôle solaire. Il comporte un verre dépoli acide ainsi qu'un verre faible émissif.

Par exemple, vous pouvez retrouver ce type de vitrage. Il s'agit là d'un double vitrage faible émissif dépoli 4/16/4 - 24 mm.

Autrement dit, dans l'appellation "4/16/4 - 24 mm" :

  • Le chiffre 4 désigne l'épaisseur de la première surface vitrée en verre dépoli acide qui fait 4 mm
  • Le chiffre 16 désigne l'épaisseur de l'intercalaire qui est de 16 mm
  • Le chiffre 4 désigne l'épaisseur de la deuxième surface vitrée en verre faible émissif 4mm
  • 24 mm correspond donc à l’épaisseur totale de votre double vitrage (4+16+4)

Plus d'intimité 

Le double vitrage faible émissif dépoli 4/16/4 de 24 mm permet de garantir beaucoup plus d'intimité grâce à sa surface vitrée dépolie. 

Le double vitrage faible émissif dépoli comporte un verre faible émissif qui a subi un traitement permettant de retenir les rayons infrarouges afin de limiter la déperdition de chaleur. 

Le verre dépoli permet de garantir avant-tout de l'intimité grâce à sa surface translucide et satinée, permettant de distinguer seulement des silhouettes ombrées à travers le verre.

Image ombre derrière vitrage

Donc non seulement cette surface vitrée vous garantit plus d'intimité, mais en plus celle-ci est bien isolée. On peut notamment constater cela grâce à la valeur de l'isolation thermique (Ug) qui est de 1.1. Elle est assez basse, cela va donc appuyer sur le fait que votre vitrage est bien isolé.

Économies de chauffage 

La transmission lumineuse du double vitrage faible émissif dépoli 4 / 16 / 4 est de 79 %. Cela garantit donc un bon passage de la lumière à travers la pièce. De plus, la réflexion lumineuse n'est que de 11 %, donc vous ne serez pas ébloui par le soleil. 

Presque comme le double vitrage faible émissif 4 / 20 / 4 de 28 mm qui possède un facteur solaire g compris à 0.65, le double vitrage faible émissif dépoli 4/16/4 de 24 mm a un facteur solaire g de 0,60.

Picto flocon neige

Cela signifie donc que ce type de vitrage permet de chauffer facilement la pièce, et ainsi de faire de nombreuses économies de chauffage, notamment en hiver.

Double vitrage feuilleté 

Le double vitrage feuilleté est un assemblage de deux surfaces vitrées, reliées entre elles par un intercalaire comprenant du gaz argon, qui est un gaz neutre. Celui-ci est 1.3 fois plus isolant que l'air.

Il vous convient parfaitement si vous êtes à la recherche de sécurité. Il existe en faible émissif et en contrôle solaire.

Par exemple, vous pouvez retrouver ce type de vitrage. Il s'agit là d'un double vitrage faible émissif feuilleté 4/16/44.2 - 28,76 mm.

Autrement dit, dans l'appellation "4/16/44.2 - 28,76 mm" :

  • Le chiffre 4 désigne l'épaisseur de la première surface vitrée en verre faible émissif qui fait 4 mm
  • Le chiffre 16 désigne l'épaisseur de l'intercalaire qui est de 16 mm
  • Le chiffre 44.2 désigne la deuxième surface vitrée en verre feuilleté 44.2 faisant 8,76 mm. (4 mm de verre + 4 mm de verre + 2 films PVB de 0,38 mm).
  • 28.76 mm correspond donc à l’épaisseur totale de votre double vitrage (4+16+8,76)

Protection des personnes

Le double vitrage faible émissif feuilleté 4/16/4 de 28,76 mm est un vitrage de sécurité permettant d'assurer la protection des personnes et des biens

En effet, en cas de d'impact ou de choc, celui-ci va se fissurer en petits morceaux. Toutefois, ceux-ci seront maintenus par 2 films PVB.

Image verre brisé

Ainsi, ce type de vitrage permet de limiter les risques de coupures et de blessures par la même occasion. Il possède bien évidemment un poids plus important du fait de sa composition, qui est de 30 kg, comparé à un verre faible émissif 4 / 20 / 4  qui ne fait que 20 kg.

Pour conclure

Pour reconnaître un bon double vitrage, il est donc important de savoir l'usage que vous souhaitez en faire. En effet, chaque vitrage est adapté à des besoins différents. 

Le double vitrage faible émissif sera utile pour éclairer une pièce et garantir une bonne isolation thermique, notamment durant l'hiver. Le double vitrage à contrôle solaire, de son côté, sera plus efficace pour stopper une partie de la chaleur en période de canicule.

De plus, pour reconnaître un bon double vitrage, l'emplacement de votre vitrage est également un facteur important. En effet, selon si votre fenêtre est placée au soleil ou non, certains types de double vitrage seront plus adaptés que d'autres et auront donc de meilleures performances.

Produit ajouté pour comparer.